areashape
areashape is a virtual space for experiments and reflection at the intersection of between art, architecture, daily life and design. It is a continuous research with many open questions.
Space research (in an architectural and sculptural sense) is one of its main concerns.

http://rosalux.com
http://twitter.com/tinydomingos
personal blog: http://tinydomingos.wordpress.com/

I do not claim authorship of all images on areashape. I try to give proper credit for content in all posts; all image sources are either provided with a ‘via’ link, or a link back to the original website when applicable. Posts are solely inspirational in nature and are not used for commercial purposes. If you are the copyright holder of any imagery you would like removed or credited differently, please contact me.
areashape
+
+
"ATELIER est un dérivé complètement démotivé de astelle, attelle « petit morceau de bois ». Le mot signifie à l’origine (1332, astelier) « tas de bois », mais très rapidement (1362) il désigne le lieu de travail du bois (tonnellerie, charronnage, menuiserie…), puis début XVe s tout lieu de travail artisanal. En 1553, Bernard Palissy emploie hastelier en parlant de son laboratoire d’artisan-artiste ; à partir de cette époque, le mot s’attache à la fois aux activités artisanales et aux beaux-arts. Le premier sens donne lieu à une métonymie : « ensemble des artisans, ouvriers travaillant dans le même lieu » (1690). L’atelier artisanal a suscité des emplois institutionnels : atelier public (1789), atelier de charité (av.1848), ateliers nationaux en 1848, liés aux événements de l’histoire sociale, d’autres dépendant de l’évolution technique et industrielle (les ateliers d’une usine).
L’atelier d’artiste est devenu au XIXe siècle l’un des symboles de l’activité artistique et l’artiste (langage, argot d’atelier, 1845, chez Baudelaire), avec des emplois dérivés : « ensemble des artistes travaillant autour d’un maître » (œuvre d’atelier), « activité du peintre ».
Enfin atelier « groupe de travail » s’emploie (2e moitié XXe s.) en art dramatique et en pédagogie."
Dictionnaire historique de la langue française, Le Robert / Alain Rey (via abridurif)
+
"Qui regarde de haut une ville, serait-ce par l’imagination seulement, aperçoit certains bâtiments, éléments ou séries de bâtiments, dont l’aspect singulier est d’être, par tout ou partie de leur surface (murs et toits), translucides. (…) il semble que l’épiderme de la ville ait été là par places (à certains endroits), aminci, atténué à l’extrême et que la chair n’en soit protégée plus que par une pellicule des plus fragiles. (…) Et voici donc ce qu’on appelle un atelier : sur le corps des bâtiments comme une variété d’ampoule, entre verrière et verrue. (…) Insistons-y : ce qui préside à leur formation, comme l’activité cellulaire très intense qui se produit collectivement là-dessous, ne doit pas être mis au compte tout simplement de l’usure, mais plutôt d’une dialectique subtile de l’usure et de la réparation (voire de la fabrication), – très active. (…)
Et naturellement, la transparence de la partie usée, ou verrière, est très utile à ce qui se fait là-dessous, à cause des effets thérapeutiques de la lumière.
Ah ! pour nous en expliquer au plus vite, disons qu’il s’agit ici, sur le corps de certains bâtiments, comme parfois sur la branche d’un arbre ou sur la feuille du mûrier, d’une sorte de nid d’insectes, – d’une sorte de cocon.
Et donc, bien sûr encore, d’un local ou d’un bocal organique, mais construit par l’individu lui-même pour s’y enclore longuement, sans cesser d’y bénéficier pour autant, par transparence, de la lumière du jour.
Et à quelle activité s’y livre-t-il donc ? Eh bien, tout simplement (et tout tragiquement), à sa métamorphose."
Francis Ponge, L’Atelier, 1948 (via abridurif)
+
abridurif:

Intérieur du dernier atelier de Pietr Mondrian à New York, East 59th Street
+
abridurif:

Michel Seuphor, Vue de l’atelier de Piet Mondrian, Paris, 1929
+
+
+
Madeleine Boschan, Galerie Bernd Kugler #abc #artberlincontemporary #minimalism
+
Minimal Position by Madeleine Boschan #abc #artberlincontemporary
+
Yorgos Sapountzis @ Galerie Barbara Gross #abc #artberlincontemporary #berlin #installation
+
Ingo Mittelstaedt, Galerie Koal #galeriekoal #abc #artberlincontemporary #artfair #berlin #photography #installation
+
+
Abc opening  #eva&adele #artberlincontemporary #performance #instaart
+
ghosts-in-the-tv:

Expo ‘64
ghosts-in-the-tv:

Expo ‘64
ghosts-in-the-tv:

Expo ‘64
ghosts-in-the-tv:

Expo ‘64
ghosts-in-the-tv:

Expo ‘64
+
hanselfrombasel:


lászló moholy-nagy axl II, 1927